(+237) 222 220 385

Ordre des Avocats au Barreau du Cameroun

Mis à jour le

COMMUNIQUE DU BATONNIER AU SUJET DE L’ASSISTANCE INSTITUTIONNELLE AUX VICTIMES DE L’ACCIDENT FERROVIAIRE DU 21 OCTOBRE 2016

Le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats au Barreau du Cameroun communique qu’en conformité avec les exigences de Responsabilité Sociale du Barreau, et à sa demande, il a été mis en place, sous l’égide de la Commission des Droits de l’Homme du Barreau, une CELLULE D’AIDE ET D’ASSISTANCES JURIDIQUES BENEVOLES au profit des victimes du grave accident ferroviaire survenu à Eseka le 21 octobre 2016.

Les missions dévolues à la Cellule consistent à recevoir, orienter, et procurer les informations ou conseils juridiques aux victimes et personnes affectées par cette tragédie, à documenter les statistiques sur celle-ci à partir des fiches de renseignements ou de consultation (décès, blessés, ayants droits et autres dommages matériels), le tout en vue de la protection de leurs droits.

La C.A.J./Barreau du Cameroun qui fonctionnera avec six pôles à Yaoundé, Douala, Buea, Bamenda, Ngaoundéré et Bafoussam est dotée des numéros de téléphone suivants, permettant aux responsables des pôles d’être contactés par les victimes, lesquelles pourront également prendre son attache à l’adresse mail de la Commission des Droits de l’Homme du Barreau

A Yaoundé, Me Francis DJONKO, 696551273
A Douala, Me Honoré YANA, 699552730
A Bamenda, Me SAMA Daniel 677949325
A Bafoussam, Me DJIDJOU Dieudonné Rostand 699875125
A Buea, Me Barrister Arley Emmanuel OBI, 677513553
A N’Gaoundéré, Me Raphael Deugoue, 699574340
Compte tenu de la délicatesse des missions dévolues à cette Cellule, un code éthique est en cours d’élaboration, qui permettra de s’assurer du bon respect des règles de déontologie et d’éthique, de même que de l’encadrement des actes pro bono accomplis par les Avocats travaillant au sein de la CAJ/Barreau du Cameroun.

Le Bâtonnier saisit l’occasion du présent communiqué, pour inviter les Avocats et les Avocats stagiaires désireux de prêter leur concours à la Cellule, à prendre attache avec la Commission des Droits de l’Homme dont il remercie sincèrement les membres ayant pris part à la session extraordinaire élargie tenue à la Maison de l’Avocat (Siège de l’Ordre), le lundi 24 octobre 2016.

Le volet ASSISTANCE JUDICIAIRE, qui pourrait nécessiter le déploiement de moyens plus importants, est pour l’instant mis en veilleuse.

Yaoundé le 29 octobre 2016

Le Bâtonnier de l’Ordre
Me J. NGNIE KAMGA